Un grain de folie à partager, quelques idées à semer, beaucoup de couleurs à ajouter...
Le jardin des arts est l'endroit où les passions se rencontrent, avec pour terrain commun un jardin fleuri...
et un goût du naturel certain !
Et quand cela est saupoudré des malices d'une créature des chemins,
cela donne ça...
Bienvenus !


18 nov. 2011

Abri à insectes : et pourquoi pas ?

Mon abri à insectes offert par une amie s'est trouvé une petite place au jardin...

L'occasion pour moi de rappeler que ces abris ne servent pas uniquement l'hiver, mais tout au long de l'année permettent aux p'tites bestioles de faire leur nid, de se trouver un coin pour la nuit...

Ces abris ont le vent en poupe depuis peu de temps, mais j'ai pu voir qu'ils suscitent des interrogations chez beaucoup de personnes quant à leur utilité. J'ai entendu parler de "marketing" ou de "matraquage commercial". Bien sûr, les insectes ne nous pas attendus pour trouver de quoi dormir, et les jardins regorgent de coin où se camoufler...Geneviève et son Doubs Jardin explique ça très bien ici. Mais j'aurai tout de même plusieurs objections à ces considérations "marketing".

La première est que tout le monde n'a pas la chance d'avoir un jardin, et ces abris peuvent être une formidable porte de sortie vers la nature et l'extérieur, pour ceux qui ont a peine plus qu'un balcon. Je vais caricaturer, mais dire qu'un abri est un support commercial, c'est un peu comme dire qu'une jardinière peut l'être ! "à quoi sert une jardinière puisque l'on peut planter partout où jardin ?"...J'en connais beaucoup pour qui une petite jardinière est un pas vers la poésie...

Ensuite, et cette objection rejoint la première, oui l'abri est plus qu'utile sur une planète qui se trouve de plus en plus construite et bétonnée. Preuve en est les chiffres alarmants : des centaines et des centaines d'espèces d'insectes disparaissent chaque année, et cela va en s'accroissant...En villes, les insectes manquent d'espaces de nidification, et ce n'est pas dans les jardins qu'ils trouvent nécessairement de quoi s'abriter. Un abri à insectes (ou plusieurs, soyons objectifs) peut permettre de combler ce manque, si bien sur l'action est généralisée...

Et enfin, ma dernière objection serait plus personnelle : j'ai un jardin, avec de l'espace où les insectes peuvent se loger. Mais je compte bien multiplier les abris à insectes ; je les imagine colorés et décoratifs. Pourquoi ? et bien tout simplement dans une volonté -plus que nécessaire- d'informations. Je veux que les gens qui viennent au jardin me demandent : à quoi ça sert ? Alors je leur expliquerai. Parce qu'au delà de toutes ces démarches individuelles, l'échange d'informations est encore le meilleur moyen de sensibiliser les gens. Et quel autre formidable support que ces petits objets étranges faits de bois, de terre cuite ou de pierre ?

9 commentaires:

  1. j'aime beaucoup ton idée de démarche instructive !
    Je pense que Geneviève a aussi raison dans le sens où laisser, quand on le peut un coin de son jardin "sauvage" c'est aussi important. Même démarche mais moyens différents
    Bises
    Bon weekend
    Lydie

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord, pour moi leur utilité première est de sensibiliser, et de "voir" l'invisible

    RépondreSupprimer
  3. @ Lydie : oula, j'ai essayé de rectifier un peu le sens de ma phrase car...bien sur que Genevieve a raison !!! au contraire, quant on peut suivre ses conseils, c'est encore mieux Mes objections concernaient le fait que l'on dénigre ces abris pour des raisons anti-marketing. J’espère que c'est clarifié

    @ Cat : parfaitement d'ac !

    RépondreSupprimer
  4. (au fait Cat, que fais-tu à 10h16 devant ton ordi ???)

    RépondreSupprimer
  5. Je suis d'accord avec toi. De plus, dans un petit jardin, difficile de laisser des coins "sauvages". Le moindre endroit mal entretenu saute aux yeux dans un jardin mouchoir de poche! Ici en tous cas, les petits abris ont été achetés en attendant de fabriquer un vrai "hôtel à insectes". Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  6. je suis de ton avis et puis marketing ou pas l'essentiel est de se faire plaisir de fabriquer quelque chose qui tiens a cœur
    petit ou grand jardin il y a le geste pour la planète viens faire un tour sur mon blog l'homme du jardin boultois a fait un hôtel a insectes pour le plaisir de nos yeux et la déco au jardin avec de la recup et j'ADORE
    a+@
    mp
    le jardin boultois

    RépondreSupprimer
  7. @Anne-Marie : tout à fait, les petits jardins accueillent facilement ce genre de petits objets, bien plus facile à intégrer...j'attends de voir l’hôtel à insectes

    @Marie-Pierre : oui, j'ai d'ailleurs laisser un commentaire, tant je l'ai trouvé joli !

    RépondreSupprimer
  8. Merci d'avoir fait allusion à mon article, les hôtels à insectes je suis pour, pour leur côté pédagogique comme tu le dis, mais il ne doivent pas faire croire et (ou) oublier à tous ceux qui n'ont pas de jardin, que c'est l'unique façon de vivre des insectes dans notre monde... tu sais les gens ne connaissent rien des insectes, à part les tapettes à mouches et les bombes contre les insectes...je ne suis pas tout à fait de l'avis d'Anne Marie même dans un mini jardin, on peut avoir et on doit avoir un petit coin sauvage aussi, qui peut très bien s'intégrer, ....ce sont ces abris là que les jardiniers des villes doivent introduire dans leurs jardins...c'est ça la vrai et la meilleure pédagogie! Geneviève

    RépondreSupprimer
  9. A Geneviève : oui, ta démarche est importante aussi ! le plus important est qu'on ait tous à l'esprit l'envie d'en parler et d'informer, c'est ça se sentir impliqué !

    RépondreSupprimer

Semez vos graines !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...